Approche économique et validation de méthodes de traitements aux liants hydrauliques de sédiments marins contaminés

Type de document: 
Gratuité: 
Non
Langue du document: 
Date de parution: 
2009
Détails: 
Revue Paralia, Volume 2, pages s2.1-s2.15
Type de sédiment: 
Nombre de pages: 
16
Résumé: 

Pour une meilleure gestion à terre des sédiments contaminés, considérés comme déchets, une unité pilote de traitements a été mise en œuvre sur un site expérimental, proche de Toulon. Un large éventail de sédiments portuaires représentatif de la variabilité de ces déchets a été acheminé sur cette plate-forme pour y être traité et valorisé et ce, de manière opérationnelle dans le cadre du projet SEDI.MAR.D. 83. Les possibilités d’emploi d’un tel procédé de traitement par liants hydrauliques sont discutées dans cet article et notamment la discrimination économique des traitements effectués en amont qui permettent d’améliorer la qualité du sédiment pré traité avant stabilisation/solidification par liant. Cet article fait partie d'un ensemble de contributions relatives au projet SEDI.MAR.D. 83.

Conclusion: 
Cette approche économique, simple certes, a permis d’identifier des groupes de traitements à performances équivalentes associant la notion de coût, de résistance mécanique et de produit valorisable. Les points forts de cette étude sont les suivants : Le procédé de traitement par phosphatation accompagné d’un compostage apporte le meilleur compromis résistance/coût pour un traitement au liant hydraulique. L’incorporation d’additifs à moindre coût comme les cendres volantes i.e. la Soproline® ou la chaux vive peut s’avérer intéressante, notamment en substitution au ciment. Une solution alternative aux traitements par phosphatation et/ou calcination qui restent très onéreux repose sur l’utilisation d’une méthode de traitement avec correcteur granulométrique.
Localisation: 
Internet
Lieu du domaine: 
paralia.fr
Doi: 
10.5150/revue-paralia.2009.s02